Être ou ne pas être sur le dernier réseau social à la mode #socool

Chroniques

Les tendances et les réseaux sociaux

26/05 2016

Être ou ne pas être sur le dernier réseau social à la mode #socool

À première vue, c’est génial. En quelques clics, nous avons désormais accès à une foule de conseils variés, sur tous les sujets, à toute heure du jour, et ce, tout à fait gratuitement. Ajoutons que ces conseils sont particulièrement bienvenus, surtout au sujet des médias sociaux, qui causent des maux de tête à plus d’un professionnel des communications et du marketing.

L’autre côté de la médaille

Il y a cependant un autre côté à la médaille : le risque de se laisser tenter par les dernières tendances au détriment d’une stratégie adaptée à VOTRE contexte. Ces fameux conseils dispensés aux quatre vents sont-ils toujours justes, et surtout, s’appliquent-ils réellement à votre offre, votre clientèle cible? Représentent-ils la meilleure utilisation de vos ressources dans une perspective de retour sur investissement ? Une chose est certaine, il n’existe malheureusement aucune recette qui fonctionne pour tout le monde.

Et avant de vous lancer sur une nouvelle plateforme, un temps d’arrêt s’impose.

Les blogueurs se disputent la palme de l’avant-gardisme

Mettons ici une chose au clair. Certains blogueurs (pas tous, bien heureusement), pour se différencier et se présenter comme des experts à l’avant-garde, veulent être les premiers à parler de telle ou telle tendance, surtout en ce qui concerne les médias sociaux. Ils vanteront donc les mérites des dernières nouveautés et vous encourageront à multiplier votre présence sur les derniers réseaux sociaux qui suscitent l’intérêt des early adopters.

« Quoi, vous n’êtes pas encore sur Snapchat? Vous DEVEZ être sur Snapchat! C’est LA tendance de l’heure et voici pourquoi ». Et ils vous expliqueront probablement dans un billet très éloquent pourquoi vous avez tort de ne pas parler à votre clientèle à travers le réseau social le plus cool de l’heure et pourquoi nous sommes tellement en retard sur les tendances au Québec.

Rien de sert de courir, il faut partir à point

Être à l’affut, surtout dans le domaine des médias sociaux, c’est très bien. Se tenir informé des tendances qui fonctionnent chez nos voisins les américains, c’est un passage obligé pour tout professionnel qui évolue de près ou de loin dans l’univers des nouveaux médias.

Mais il faut aussi se rappeler que le marché québécois est bien différent du marché américain. Et que la réalité d’une entreprise québécoise, qui travaille avec un marché local francophone, n’a rien à voir avec la réalité d’une multinationale, qui travaille avec un marché international anglophone. Par ailleurs, votre clientèle cible n’est peut-être pas aussi branchée que la clientèle des Starbucks, Apple, Taco Bell, Nike et Forever 21 de ce monde. Votre budget n’est probablement pas le même non plus. Et le temps que vous pouvez accorder à enrichir votre stratégie sociale n’a probablement aucune commune mesure avec ces grandes organisations.

Est-ce que cela signifie que vous devriez être conservateurs en ce qui concerne vos réseaux sociaux? Est-ce que vous devriez boycotter Snapchat, Pinterest et Peach, parce que ces plateformes émergent de nouvelles tendances et que l’on doit être prudents avec la nouveauté?

Pas nécessairement.

Une stratégie efficace est alignée sur votre propre contexte

Le point est qu’une stratégie sociale doit tenir compte de plusieurs éléments qui relèvent de votre propre contexte. Le choix des plateformes que votre entreprise animera doit reposer sur les habitudes de consommation des médias sociaux de votre clientèle cible. Et évidemment, tenir compte de votre budget, et du temps que votre organisation peut accorder aux réseaux sociaux. Sans oublier plusieurs autres éléments qui relèvent de votre réalité et qui doivent être pris en considération.

Ainsi, il faut être prudent avant de sauter à pieds joints dans les dernières tendances. Surtout si votre préoccupation première demeure, d’abord et avant tout, le retour sur investissement.

À lire aussi

29-06-17-infolettre
28/06 2017

Comment bâtir une liste d’abonnés pour votre infolettre?

Vous avez décidé d’intégrer le email marketing à votre stratégie de développement des affaires ? Merveilleux! Découvrez comment augmenter le nombre d’abonnés à votre infolettre, dans les règles de l’art. Lire la suite

13-04-17-lexique
29/03 2017

Lexique – Démystifier le langage technique

Ahhh le web. Autant il nous facilite la vie, autant il peut nous étourdir avec ses termes techniques. On vous aide à y voir clair avec notre lexique web ! Lire la suite

Inscrivez-vous à notre infolettre!

Découvrez pourquoi les professionnels du marketing les plus futés sont abonnés à notre infolettre!

Karina Durand

À propos de l'auteur
Karina Durand

Puisqu’elle a travaillé au sein de plusieurs entreprises avant de faire le saut en agence, Karina a d’abord occupé le siège du client. C’est pourquoi elle est familière avec la réalité des organisations, comprenant parfaitement leurs attentes, leurs besoins et les défis auxquels ils font face. Directrice-conseil et spécialiste des médias sociaux chez les Dompteurs, elle se distingue par sa grande polyvalence. Toujours à l'affût des dernières tendances dans le domaine des communications et du marketing, elle s'inspire des meilleures pratiques pour trouver des solutions rusées aux problèmes les plus complexes.

Publier un commentaire

x
Inscrivez-vous à notre infolettre

pour recevoir nos prochains billets