Les facteurs qui influencent le coût de votre site Internet
Les facteurs qui influencent le coût de votre site Internet
04/09 2014

Les facteurs qui influencent le coût de votre site Internet

« Combien ça coûte un site Internet? » Une question que je me fais poser tous les jours, et à laquelle je donne toujours la même réponse : « Ça dépend ». Oui, mais de quoi?

8 0

Les facteurs sont nombreux, car chaque site est unique. Ce que vous devez considérer, ce sont les aspects que vous pouvez contrôler pour ne pas faire exploser la facture. Parmi ces facteurs, il y a l’équipe qui va travailler sur votre site, bien sûr. Mais il y a aussi les processus : la gestion des étapes de développement, l’échéancier, les validations. Il y a aussi les fonctionnalités que vous voulez installer sur votre site. Sont-elles vraiment nécessaires? Ne sous-estimez pas non plus l’étape de productions des contenus, étape qui pourrait condamner votre site à l’échec.

L’équipe de développement

Il est évidemment préférable de travailler avec une équipe de personnes expérimentées dans le domaine du web, que vous pouvez coordonner vous-mêmes ou qui appartiennent à une agence. Ce dernier cas est sans doute le plus facile et vous évitera bien des maux de têtes à gérer plusieurs travailleurs autonomes. Misez sur les forces des ressources choisies : elles auront plus de plaisir et de facilité à travailler sur des projets qui leur sont familiers.

Au-delà des compétences et de l’expérience, c’est la relation que vous allez développer avec l’équipe qui est un facteur de succès. La mise en place d’un site Internet prend plusieurs mois, il vaut donc mieux bien s’entendre avec ceux avec lesquels vous allez échanger d’innombrables courriels et coups de téléphones (et peut-être quelques coups de gueule, ne nous le cachons pas).

Le processus de développement

Méfiez-vous des échéanciers irréalistes ou des processus de production simplistes. De la planification stratégique à la mise en ligne, la construction d’un site Web comprend de nombreuses étapes. Si vous brûlez ces étapes pour gagner du temps (et de l’argent), vous risquez de le payer cher en bout de ligne en ayant un site qui ne correspond pas vraiment à vos attentes ou en oubliant des aspects très importants (oups, nous avons oublié de vous dire que notre site doit être bilingue).

Vous devez donc être en mesure dès le départ de bien comprendre les étapes de conception et de savoir à quels moments vous allez devoir intervenir et participer. Si vous devez valider une maquette par exemple, vous devez prendre le temps de le faire et de saisir les enjeux de la validation. Il est difficile, et coûteux, de revenir en arrière une fois que le site est en développement.

Effectuer un ajustement peut paraître facile – il ne s’agit que de quelques lignes de code après tout, non? Eh bien non, c’est souvent plus compliqué. Un ajustement mineur peut avoir des conséquences sur l’ensemble de la structure du site. Si vous voulez modifier un menu de navigation, par exemple, ajouter une page « Carrières » représente quelques minutes de travail. Mais cette modification peut nécessiter une nouvelle optimisation pour le mobile, causer un déséquilibre du design des pages, nuire à l’ergonomie globale du site. Sans oublier qu’ajouter une nouvelle page impose une nouvelle réflexion sur les orientations stratégiques du site : après tout, est-ce que le besoin de recrutement avait été pris en considération? Est-ce que cet ajout ne risque pas de nuire à l’atteinte des autres objectifs du site?

Les ajustements ne devraient être que des modifications mineures. Elles ne devraient pas affecter l’architecture, les fonctionnalités ou le design général du site. Assurez-vous de fournir toutes les informations pertinentes à votre équipe web dès le début du projet. Les fondations de votre site n’en seront que plus solides.

La maîtrise de l’échéancier

Je vois régulièrement des appels d’offre avec des échéanciers totalement irréalistes. Non, un site Web ne se construit pas en quelques semaines. Bien sûr, il y a des projets qui peuvent se réaliser très rapidement, mais dans la plupart des cas les processus de développement font que ce n’est pas possible. La production des contenus (textes, mais aussi images, photos et autres éléments graphiques ou multimédia) par exemple ralentit souvent le processus. Les contenus ne sont pas prêts, ou n’ont pas été révisés, ou validés. Et non, vous ne pourrez pas faire commencer le développement du site sans avoir des contenus finaux.

Il ne faut pas précipiter la production d’un site Web. Les personnes impliquées doivent bien comprendre les paramètres, les enjeux et les objectifs à atteindre. Maîtrisez l’échéancier. Sinon, la mise en ligne de votre site risque d’être constamment reportée, ou d’être bâclée et précipitée.

Le processus de validation

Vous devez clarifier les processus de validation dès le départ. Qui doit valider? Si plusieurs personnes sont impliquées dans les validations, faites en sorte de vous mettre d’accord avant de faire avancer le développement du site. Ce n’est pas au moment de la validation finale que les décideurs doivent être consultés ! Par exemple, si votre site possède une section de recrutement, ce serait bien de consulter la direction des ressources humaines, non? Si voulez que votre site web incarne votre entreprise, il est nécessaire d’impliquer ses différentes composantes, pas seulement les communications ou le marketing.

Encore mieux, impliquez les utilisateurs ! Après tout, c’est pour eux que vous faites votre site web, non? Pourquoi ne pas effectuer des sondages ou des tests-utilisateurs pour valider si les orientations de votre nouveau site sont bien les bonnes? Les orientations de votre site web ne devraient pas être basées sur votre intuition, mais sur des données tangibles.

Les fonctionnalités

Votre site pourrait se contenter d’être un amalgame de textes, d’images, peut-être de vidéos. Mais étant donné que vous voulez sans doute pouvoir mettre à jour facilement les contenus, pourquoi ne pas mettre en place un gestionnaire de contenus? Une bonne idée en apparence, mais qui augmente très certainement les coûts de production et de maintenance (à lire : Dire non aux systèmes de gestion de contenu). Les technologies web permettent de développer des sites de plus en plus complexes, avec des fonctionnalités variées, du simple formulaire à la plateforme de commerce électronique.

Attention à la surenchère de fonctionnalités superflues. Les fonctionnalités de votre site ne devraient pas être des gadgets, issus de caprices. Une fonction qui peut vous paraître très « tendance » peut impliquer des coûts importants et n’avoir aucun impact sur les objectifs que vous voulez atteindre. Assurez-vous simplement de bien exprimer vos besoins : c’est à l’équipe de développement de les traduire en fonctionnalités qui seront les plus appropriées pour votre budget et votre réalité d’affaires.

La production des contenus

Au fil des années, je constate que la production des contenus est le nerf de la guerre de la conception des sites web. Pour les entreprises, produire les contenus de leur site constitue un défi extraordinaire qu’elles ont énormément de mal à surmonter.

Les textes

Les textes constituent la base d’un site web. Le design et le code permettent simplement d’en maximiser l’efficacité. Bien rédiger n’est pas une compétence très répandue, bien rédiger pour le web encore moins. La rédaction web ne repose pas seulement sur l’esprit de synthèse, mais aussi, peut-être surtout, sur la capacité à se mettre à la place de l’internaute. Vous devez être en mesure de rédiger non pas pour parler de vous, mais pour répondre aux besoins de la personne qui consulte votre site. Des textes mal conçus nuiront à l’efficacité de votre site.

L’univers visuel

Un visuel soigné et percutant est incontournable. Il contribue à faire en sorte que les textes soient plus facilement lus et analysés. Il incarne et renforce votre image de marque. Le design persuade. Il exprime des émotions, il crédibilise un message. Parmi les éléments graphiques de votre site Web, les images sont importantes. Images au sens générique – il ne s’agit pas nécessairement de photographies, il peut s’agir de dessins, de graphiques, de schémas, etc. Les éléments visuels personnalisés sont fortement recommandés. Évitez les photographies suremployées des banques d’images. Ce sont souvent des « clichés » qui ne servent qu’à remplir les pages (à lire : Savoir quand dire non aux banques d’images).

Le design, ce n’est pas du remplissage. Bien sûr, vous n’avez pas nécessairement le budget pour un shooting photo professionnel. Pourquoi ne pas miser sur d’autres éléments graphiques? Des icônes peuvent très bien servir à représenter vos différents services. Un jeu typographique peut créer une ambiance sobre, professionnelle et élégante. La sobriété est en effet appréciée. Pas besoin de mettre des éléments graphiques partout ! Un design minimaliste peut être plus persuasif parce qu’il y aura moins de distractions pour l’internaute.

Les vidéos

La vidéo est souvent présentée comme étant très efficace sur le web. La prolifération des connexions haute vitesse a permis à la vidéo de connaître un essor incroyable, notamment dans l’univers des médias sociaux. Les vidéos sont donc à considérer, si vous en avez les moyens. Pas besoin de faire une production hollywoodienne, vous pouvez très bien réaliser des capsules vidéo de courte durée qui vont servir à convertir vos internautes.

La production de contenus est donc un élément crucial du développement du site, et c’est une étape qui peut grandement en augmenter le coût. Mais c’est aussi ce qui fera le succès de votre site.

Votre implication

Enfin, et peut-être surtout, une implication constructive de votre part est nécessaire pour éviter de faire de la conception de votre site un mauvais investissement. Un site web, ce n’est pas un produit que vous achetez. Il n’arrive pas dans une jolie boîte que vous n’avez qu’à déballer. Lorsque vous mandatez une équipe pour concevoir votre site, vous obtenez un service. C’est important de faire la distinction. Ne voyez pas l’équipe comme des exécutants, mais des collaborateurs. Ensemble, vous allez bâtir un site.

Prévoyez du temps pour être disponible pour les concepteurs, afin de répondre à leurs questions et valider le développement. Si vous manquez de disponibilités, le projet risque d’être constamment retardé. Si vous n’accordez pas assez de temps aux validations, vous multipliez les risques d’ajustements. Faites des suivis réguliers avec l’équipe de développement, de manière hebdomadaire, pas mensuelle.

Impliquez-vous, informez-vous, faites preuve de curiosité et d’intérêt pour le développement de votre site, en participant de manière active à chaque étape. Préparez une présentation de votre entreprise qui inspirera les stratèges. Faites des recherches pour trouver les sites qui visuellement concordent avec votre vision de manière à aiguiller les designers. Participez à la validation du site pour dénicher les erreurs. Informez-vous sur la manière de suivre les résultats sur Google Analytics.

Vous n’êtes pas obligé de devenir un expert du web, mais si vous ne vous intéressez pas vous-mêmes à votre site, pourquoi vos utilisateurs le ferait-il?

Les Dompteurs de souris

Les Dompteurs de souris

Les Dompteurs, c'est une équipe de professionnels des communications, sans prétention, qui ont du plaisir au travail et qui savent entretenir des relations exceptionnelles avec leurs clients.

Publier un commentaire

x
Inscrivez-vous à notre infolettre

pour recevoir nos prochains billets